Application météo Windy

Application météo Windy

Le vent est le pire ennemi du cycliste. Pour le connaitre, voici la meilleure application météo pour les cyclistes : Windy. Elle est gratuite, et sans pub.

Application météo Windy

La plupart des applications météo présentent principalement les températures et l’ensoleillement. C’est certainement ce que recherchent la plupart des gens qui veulent juste savoir comment s’habiller pour la journée, ou pour prévoir le meilleur moment de la journée pour profiter de la terrasse. Mais pour un cycliste, le vent est une donnée bien plus importante. C’est l’origine de l’application météo Windy, mais elle vous propose maintenant bien plus que cela.

Contexte

Le site internet de prévision météo Windy.com a été développé en 2014 par Ivo Lukačovič. Cet informaticien tchèque est passionné de kite-surf, et est pilote d’hélicoptère et d’avion. Il s’est basé sur les produits de la société suisse Meteoblue, et il a réécrit le code d’une application open source nommée Earth. En 2016, l’application pour smartphone est sortie. Des nouvelles fonctionnalités sont constamment ajoutées, comme la comparaison entre prévisions et observations, les trajets routiers ou les webcam. Ce n’est pas seulement un service, mais c’est aussi une communauté de passionnés de météo qui a son propre forum, et utilise bien sûr les réseaux sociaux classiques. L’application météo Windy est utilisée par de nombreux professionnels, notamment pour la détection des ouragans.

Fonctionnalités

Cartes des prévisions

Ce qui différencie le site et l’application de ses concurrents, c’est qu’il affiche au démarrage une carte géographique des paramètres que vous avez choisi. Par défaut, c’est le vent, puisque c’est l’origine de ce service. Mais il y a bien sûr les températures, l’ensoleillement, la pluviosité, différents polluants et des dizaines d’autres paramètres. Vous pouvez voir les situations dans les différentes régions, et zoomer sur celle qui vous intéresse.

Évolution des prévisions

Vous avez en bas de l’écran un bouton qui vous permet de faire évoluer la prévision au cours des prochaines heures ou jours. Les prévisions sont plus précises que la plupart des autres sites, puisque le pas est d’une heure.

Prévisions locales

Lorsqu’on ouvre l’application pour la première fois, la meilleure chose à faire est de rechercher le lieu où on habite et de l’enregistrer comme favoris. Ensuite, on peut voir les prévisions pour ce lieu.

Prévisions

Comparaison des modèles

L’application utilise les modèles suivants :

  • ECMWF : European Center for Medium-Range Weather Forecast : modélise l’ensemble de la planète, avec une précision de 9 km et un intervalle de 3 h durant les 6 prochains jours, et de 6 h jusqu’au dixième jour
  • GFS : Global Forecast System : Le modèle du service météo américain, qui a une précision de 22 km et un intervalle de 1 h durant les 5 prochains jours, et de 3 h jusqu’au dixième jour
  • NEMS : modèle suisse de la société Meteoblue, développé pour l’Europe avec une résolution de 4 km
  • ICON : modèle développé par le DWD allemand. Un des modèles les plus modernes, fournissant de très bons résultats pour l’Europe.
  • AROME : modèle développé par Météo-France, valable pour la France, l’Allemagne et les Alpes. Il a une résolution de 1,3 km.

Vous pouvez choisir le modèle de prévision, lorsque vous avez choisi votre lieu favori. En bas de l’écran, les différents modèles sont présentés. Il est ainsi possible de comparer les prévisions.

Comparaison des prévisions des différents modèles

Observation vs prévisions

Il est possible de voir les observations de la journée. Vous pouvez donc voir si elles étaient conforme aux prévisions. Vous pouvez ainsi choisir le modèle qui est le plus fiable pour le lieu où vous habitez.

Prévisions d’un trajet

Le site web (mais pas l’application) permet de charger un fichier gpx ou kml avec le trajet qu’on veut faire, et de montrer les prévisions pour le trajet. Vous pouvez ainsi dérouler les prévisions de la journée et déterminer l’équipement dont vous aurez besoin, ou planifier votre effort. Pour utiliser cette fonctionnalité, il faut cliquer sur le menu à gauche et choisir l’option “Télécharger un fichier KML, GPX,…”

Alertes e-mail 

Pour chaque lieu que vous avez défini dans vos favoris, vous pouvez programmer une alerte, lorsque certaines conditions sont réunies : vent, vagues, températures, pluie,… Et ce, pour certains jours ou moments de la journée. Ça peut être les meilleurs moments pour surfer, lorsqu’il y a du vent, ou pour faire une balade à vélo, lorsqu’il n’y en a pas. Pour définir une alerte, il suffit de choisir une ville, et d’appuyer sur le petit coeur. Vous choisissez alors l’option « Alerte pour ce spot », et remplissez le formulaire.

Alerte e-mail

Images radar et satellites

Des images radar et satellites sont disponibles pour toutes les parties du monde, en combinant les données des différents radars et satellites. Vous pouvez ainsi comprendre l’évolution des phénomènes météo.

Image satellite


Webcam

Un réseau de webcam permet de voir le temps qu’il fait partout sur le globe.

Webcam

Widget

Deux widget sont disponibles avec l’application météo Windy. Le premier affiche les prévisions des 24 prochaines heures, et le deuxième montre les prévisions des 3 prochaines jours, pour un lieu choisi. Lorsque vous cliquez sur le widget, l’application se lance, et présente les prévisions en détail pour votre lieu favori.

Prévision à 3 jours
Prévision sur la journée

Sources de données

Les données sont reçues gratuitement, ou achetées aux organismes et sociétés qui calculent les modèles expliqués plus haut. Le rôle du service et de l’application est de les présenter sous forme de carte et de tableaux pour qu’ils soient le plus compréhensible possible pour les utilisateurs.

Données personnelles

Il est possible de se créer un compte, qui permet de personnaliser l’écran, et de garder ses personnalisations sur les différents appareils. Le compte permet aussi d’interagir sur le forum. Les données personnelles ne sont pas revendues, ni utilisées à des fins publicitaires. On peut aussi autoriser l’application à accéder à notre position, mais refuser n’empêchera pas l’application de fonctionner.

Modèle économique

L’application météo Windy, et le service web sont financés grâce aux dons des utilisateurs. En 2019, plus de 56.000 personnes ont donné un peu plus de 500.000 EUR (en moyenne 9 EUR par personne). Cette somme permet de payer les salaires de la quinzaine de personnes basée à Prague, et d’acheter les prévisions météo présentées gratuitement. C’est le même modèle économique que l’encyclopédie Wikipedia.

Depuis peu, une version prémium est disponible sur abonnement, avec des données plus précises.

Mon avis

Lorsqu’on se déplace, il est possible que les conditions météo changent, et ce d’autant plus que la distance et/ou la durée sont grande. Cette application est à ma connaissance la seule qui permet de suivre les prévisions sur tout son trajet.

L’application ne collationne pas vos données personnelles pour les revendre, ni ne vous inonde de publicités. Si toutes les applications faisaient pareil, la vie serait plus belle, et on n’aurait plus à se plaindre des GAFA.

L’application n’utilise pas les Google Media Services, la couche logicielle que Google a développée au dessus d’Android pour espionner les propriétaires de smartphone. Les geek peuvent donc installer Windy sans problème sur leur téléphone fonctionnant entièrement sur du logiciel libre.

L’application météo Windy donne énormément d’information sur beaucoup de types de données différentes (vent, température, pollution, marées,…). On risque donc de s’y perdre, et elle peut effrayer au premier abord. Mais une fois qu’on la maîtrise, ça va tout seul.

Réseaux sociaux

Télécharger l’application météo Windy

[DIY] Remplacer un pédalier

[DIY] Remplacer un pédalier

Mon vélo est inutilisable. Les réparateurs vélo sont fermés à cause du confinement. Comment remplacer un pédalier soi-même, alors qu’on n’a pas les outils nécessaires et qu’on ne l’a jamais fait? Je vous raconte mon expérience.

Remplacer un pédalier
Vélo sans le pédalier

La galère

Il y a quelques semaines, j’ai été faire le grand entretien du vélo chez un professionnel. Il a remplacé la chaine, la cassette, les plateaux, les câbles et les freins. Bref, la totale. Quelques temps après, j’ai constaté du jeu dans le pédalier. Ça s’est aggravé, et il a commencé à faire des bruits bizarres. J’ai soupçonné que le roulement à bille était cassé. Or, nous sommes maintenant en période de confinement à cause du coronavirus. Les réparateurs vélo n’étant pas considérés comme des services essentiels à la nation, je ne peux pas le faire remplacer. Je ne peux pas non plus essayer de faire jouer la garantie de la réparation.

Dans sa grande sagesse, le gouvernement parisien a décrété qu’il était plus dangereux de faire 50 km à vélo dans la campagne que de faire 1 km de jogging dans Paris. Je pourrais donc laisser mon vélo au garage et attendre des jours meilleurs.

Or, après de nombreuses tergiversations, le gouvernement a quand même autorisé l’usage du vélo pour se rendre au travail ou faire des courses. Je pourrais donc utiliser mon vélo pour aller à la ville la plus proche située à 15 km et y faire mes achats. Ce sera de l’activité physique sans le dire, et qui est autorisée.

Comment remplacer un pédalier ?

Il va donc me falloir réparer mon vélo moi-même, et toucher à des pièces que je ne connais pas. Et cela, sans avoir les outils adaptés. J’ai donc fait quelques recherches sur Internet, sur ce site, et celui-là, et ai vu que ce serait possible. J’ai donc commencé par m’acheter cette mallette de 37 outils, pour dévisser les manivelles et ouvrir le pédalier, déterminer son modèle et commander la pièce de remplacement.

La caisse à outils est un peu chère (55 EUR), mais c’est un investissement, et elle me permettra de prendre en voyage uniquement les outils les plus adaptés, et de gagner un peu de poids par rapport aux outils génériques (clés anglaise par exemple) que j’emportais habituellement.

Démontage du pédalier

J’ai reçu ma boite à outils après quelques jours. J’ai donc commencé par retirer le garde-chaine, en dévissant 3 petites vis.

Vélo avec garde-chaine
Vélo avec garde-chaine
Vélo sans garde-chaine
Vélo sans garde-chaine

J’ai ensuite dévissé la vis BTR de la manivelle à l’aide de la clé Allen 8 trouvée dans la boite à outils. Opération très facile. Ensuite, l’extraction de la manivelle a été plus sportive. L’outil extracteur de manivelle est prévu pour cette opération, mais sa tête était trop grosse. Elle appuyait sur la manivelle et non sur l’axe du boitier de pédalier. J’ai donc introduit un boulon dans le trou du boitier, et revissé l’arrache manivelle. Ça a alors été tout seul.

Vélo sans les plateaux
Vélo sans les plateaux

Avec la clé pour boitier de pédalier, j’ai extrait le boitier. Opération relativement facile aussi.

Clé à boitier de pédalier
Clé à boitier de pédalier
Vélo sans boitier de pédalier
Vélo sans boitier de pédalier

J’ai alors mesuré les dimensions du boitier de pédalier pour pouvoir commander un nouveau. Ce qui importe, c’est la longueur de l’axe (118 mm dans mon cas), et le type de boitier (à emmanchement carré). Tous les types sont très bien détaillés dans cet article.

Une fois les dimensions connues, j’ai commandé un nouveau boitier de pédalier.

Montage du pédalier

J’ai reçu le boitier de pédalier quelques jours plus tard.

Boitier de pédalier
Boitier de pédalier

J’ai alors réalisé l’opération inverse. Vissage du pédalier dans le cadre à l’aide de la clé à pédalier. Sans soucis. Ensuite positionnement des manivelles et vissage des vis BTR à l’aide de la clé Allen. Sans problème. J’ai seulement eu un soucis pour remettre le garde-chaine, car j’avais revissé l’attache dans le mauvais sens, et j’ai donc dû tout redémonter.

Pédalier après réparation
Pédalier après réparation

Mon avis

Remplacer un pédalier est une opération que je n’ai jamais effectuée, et que j’aurais habituellement confiée à un professionnel. Le confinement m’a obligé à sortir de ma zone de confort. J’ai étendu mes compétences en réparation et me suis doté d’une mallette à outils, qui sera utile pour la suite. Je vais découvrir les outils que je n’ai pas encore utilisés, et envisager de me passer définitivement de réparateur.

L’opération était bien expliquée sur différents tutos trouvés sur internet, et n’était pas si compliquée. Il est évidement plus confortable de réparer chez soi que lors d’un voyage. J’envisage donc de démonter et remonter entièrement le vélo pour être prêt le jour où ce sera nécessaire.

J’ai dû mener cette opération en deux fois. J’ai dû faire deux commandes, et payer deux fois des frais de port, car je ne connaissais pas les caractéristiques du boitier de pédalier. Je vais donc créer un fichier avec toutes les caractéristiques de toutes les pièces remplaçables sur le vélo. Ainsi, au prochain problème, j’aurai toutes les informations sous la main.
J’ai acheté une mallette à outils complète. Elle contient certains outils que je possédais déjà. Je ne sais pas s’il aurait été moins cher d’acheter seulement les outils utiles. Surtout que je n’ai pas encore compris à quoi servait tous les outils. Je ferai sans doute un bilan prochainement.

D’un point de vue économique, la réparation m’a couté 80 EUR au lieu de 25 EUR environ chez un professionnel. Il y a donc eu augmentation du PIB. Mais les prochaines années, la mallette à outils devrait me faire économiser 40 EUR annuel d’entretien. Cette crise sanitaire va donc générer de la décroissance, et une augmentation de mon autonomie personnelle.

13.000 km de voyage à vélo sur un simple VTC

13.000 km de voyage à vélo sur un simple VTC

Certaines personnes pensent qu’il faut un vélo spécial pour faire un voyage à vélo. Mais il n’est pas nécessaire de dépenser des fortunes pour passer d’agréables vacances. Un vélo de tous les jours suffit. Évidement, si vous partez dans des pays lointains, avec des mauvaises routes et peu de réparateurs, les choses peuvent être différentes, mais en Europe, un vélo courant est suffisant.  

Ma monture m’a permis de faire 6.000 km en Italie, 2.000 km à travers la France et 5.000 km en Grande-Bretagne. Sans compter les nombreuses balades plus courtes. Le résumé des voyages se trouve ici

Voyages à vélo

Mon vélo

J’ai acheté un VTC en 2010, chez un vélociste bruxellois. J’ai demandé à avoir un vélo pour faire les courses et pour faire des balades le week-end. Il m’a vendu un Tulsa de la marque belge Thompson pour 500 EUR. Il est très résistant et très complet. La seule chose que j’ai fait ajouter, c’est un cadenas en U. Les caractéristiques techniques sont les suivantes :

  • Un cadre en alu. C’est léger, et moins cher. Il possède une fourche suspendue qui permet d’amortir les chocs.
  • Il y a 21 vitesses. La plus facile permet de faire un tour de roue lorsqu’on fait un tour de pédale, et avance le vélo de 2m20. La plus difficile fait 3,5 tours de roue et avance de 7m50. Pour les puristes, le plateau est de 48-38-28, et les pignons 28/14.
  • Un garde-chaine évite de devoir mettre des pinces à vélo pour empêcher le bas du pantalon de se salir avec la chaine.
  • Les roues font 700 mm de diamètre, et 35 mm de large. Deux gardes-boue évite les projections d’eau et de boue.
  • Les pneus sont des modèles standards achetés dans une grande surface d’articles de sports.
  • Les chambres à air sont achetées en grande surface. Je préfère les modèles en Butyl de Michelin, qui sont particulièrement résistantes.
  • Les freins sont des modèles V-BRAKE classiques
  • Un porte-bagage est présent sur le modèle standard, et permet d’attacher des sacoches de marque Ortlieb.
  • L’éclairage avant est assuré par une lampe LED alimentée par une dynamo dans le moyeu. L’éclairage arrière est fournit par une LED alimentée par des piles.
  • Il y a deux cadenas. Un cadenas-minute pour les petits arrêts et un cadenas en U.
  • Le poids à vide est de 16 kg

Les problèmes

Durant mes 13.000 km de voyages à vélo, j’ai connu 10 crevaisons. Je les ai réparées au moyen de rustines, ou en changeant simplement la chambre à air. Mettre une nouvelle chambre à air est le plus pratique. Ça évite de devoir rechercher la fuite, de coller la rustine et d’attendre que la colle sèche. On gagne ainsi du temps. Une chambre à air de base coûte 3 EUR. Ce n’est donc pas très cher.

Mais l’important pour éviter les crevaisons, c’est la qualité et l’usure du pneu. J’ai crevé une seule fois en Grande-Bretagne sur 5.000 km, alors que j’avais crevé 9 fois durant les 8.000 km précédents. Compte-tenu des coûts des chambre à air et des pneus à remplacer régulièrement, j’envisage d’acheter des pneus Schwalbe Marathon, qui sont réputés increvables, et permettent de faire plus de 10.000 km sans problème. Une paire coûte 70 EUR contre 30 EUR pour des pneus vendus en grande surface.

A la fin de mon voyage a vélo en Italie, j’ai cassé ma chaine. En principe, une chaine est prévue pour faire 5.000 km. J’en avais fait environ 6.000. Et en plus, j’étais chargé de bagages, et le trajet n’avait pas toujours été plat. Contrairement aux pneus ou aux freins, où on peut voir l’usure à l’œil nu, pour la chaine, il faut un instrument spécial, que je n’avais pas. Lors de mon voyage en Grande-Bretagne, j’ai pris plus de précaution, et j’ai demandé à un réparateur de vérifier l’état de ma chaine lors de mon passage à Bruxelles, et alors quel me restait encore 1.000 km avant de rejoindre mon domicile.  

Et maintenant

De plus en plus, je prends du recul par rapport à mes voyages à vélo et je lis des livres et blogs qui donnent envie d’essayer d’autres choses, comme un guidon papillon, ou un vrai vélo de randonnée qui aurait plus de vitesses et permettrait de transporter plus de bagages (matériel de camping) et de gravir plus facilement les montagnes.

Et vous, quel est votre équipement? En êtes-vous content ?