Certaines personnes pensent qu’il faut un vélo spécial pour faire un voyage à vélo. Mais il n’est pas nécessaire de dépenser des fortunes pour passer d’agréables vacances. Un vélo de tous les jours suffit. Évidement, si vous partez dans des pays lointains, avec des mauvaises routes et peu de réparateurs, les choses peuvent être différentes, mais en Europe, un vélo courant est suffisant.  

Ma monture m’a permis de faire 6.000 km en Italie, 2.000 km à travers la France et 5.000 km en Grande-Bretagne. Sans compter les nombreuses balades plus courtes. Le résumé des voyages se trouve ici

Voyages à vélo

Mon vélo

J’ai acheté un VTC en 2010, chez un vélociste bruxellois. J’ai demandé à avoir un vélo pour faire les courses et pour faire des balades le week-end. Il m’a vendu un Tulsa de la marque belge Thompson pour 500 EUR. Il est très résistant et très complet. La seule chose que j’ai fait ajouter, c’est un cadenas en U. Les caractéristiques techniques sont les suivantes :

  • Un cadre en alu. C’est léger, et moins cher. Il possède une fourche suspendue qui permet d’amortir les chocs.
  • Il y a 21 vitesses. La plus facile permet de faire un tour de roue lorsqu’on fait un tour de pédale, et avance le vélo de 2m20. La plus difficile fait 3,5 tours de roue et avance de 7m50. Pour les puristes, le plateau est de 48-38-28, et les pignons 28/14.
  • Un garde-chaine évite de devoir mettre des pinces à vélo pour empêcher le bas du pantalon de se salir avec la chaine.
  • Les roues font 700 mm de diamètre, et 35 mm de large. Deux gardes-boue évite les projections d’eau et de boue.
  • Les pneus sont des modèles standards achetés dans une grande surface d’articles de sports.
  • Les chambres à air sont achetées en grande surface. Je préfère les modèles en Butyl de Michelin, qui sont particulièrement résistantes.
  • Les freins sont des modèles V-BRAKE classiques
  • Un porte-bagage est présent sur le modèle standard, et permet d’attacher des sacoches de marque Ortlieb.
  • L’éclairage avant est assuré par une lampe LED alimentée par une dynamo dans le moyeu. L’éclairage arrière est fournit par une LED alimentée par des piles.
  • Il y a deux cadenas. Un cadenas-minute pour les petits arrêts et un cadenas en U.
  • Le poids à vide est de 16 kg

Les problèmes

Durant mes 13.000 km de voyages à vélo, j’ai connu 10 crevaisons. Je les ai réparées au moyen de rustines, ou en changeant simplement la chambre à air. Mettre une nouvelle chambre à air est le plus pratique. Ça évite de devoir rechercher la fuite, de coller la rustine et d’attendre que la colle sèche. On gagne ainsi du temps. Une chambre à air de base coûte 3 EUR. Ce n’est donc pas très cher.

Mais l’important pour éviter les crevaisons, c’est la qualité et l’usure du pneu. J’ai crevé une seule fois en Grande-Bretagne sur 5.000 km, alors que j’avais crevé 9 fois durant les 8.000 km précédents. Compte-tenu des coûts des chambre à air et des pneus à remplacer régulièrement, j’envisage d’acheter des pneus Schwalbe Marathon, qui sont réputés increvables, et permettent de faire plus de 10.000 km sans problème. Une paire coûte 70 EUR contre 30 EUR pour des pneus vendus en grande surface.

A la fin de mon voyage a vélo en Italie, j’ai cassé ma chaine. En principe, une chaine est prévue pour faire 5.000 km. J’en avais fait environ 6.000. Et en plus, j’étais chargé de bagages, et le trajet n’avait pas toujours été plat. Contrairement aux pneus ou aux freins, où on peut voir l’usure à l’œil nu, pour la chaine, il faut un instrument spécial, que je n’avais pas. Lors de mon voyage en Grande-Bretagne, j’ai pris plus de précaution, et j’ai demandé à un réparateur de vérifier l’état de ma chaine lors de mon passage à Bruxelles, et alors quel me restait encore 1.000 km avant de rejoindre mon domicile.  

Et maintenant

De plus en plus, je prends du recul par rapport à mes voyages à vélo et je lis des livres et blogs qui donnent envie d’essayer d’autres choses, comme un guidon papillon, ou un vrai vélo de randonnée qui aurait plus de vitesses et permettrait de transporter plus de bagages (matériel de camping) et de gravir plus facilement les montagnes.

Et vous, quel est votre équipement? En êtes-vous content ?

Share This